top of page
chemisage canalisations  Gest-conect sur le val d'oise les Yvelines et les hauts de seine et ile de france

Chemisage de canalisations : des solutions de rénovation novatrices et durables

Le chemisage des canalisations consiste à réparer des conduites de l'intérieur par un procédé mêlant résine, gaine en fibre de verre et polymérisation.

Vos réseaux d'évacuation sont fissurés, fuyards ou attaqués par la corrosion ?
Vous hésitez à engager des travaux  faite un chemisage de canalisation  remplacement, chers et complexes ?

GEST-CONECT vous propose 1 solutions de réhabilitation des canalisations sans démolition :
Le chemisage par gainage

Le chemisage de canalisations : définition

Le chemisage désigne un ensemble de techniques destinées à réparer une canalisation par l'intérieur, en créant sur les parois internes un nouveau revêtement solide et parfaitement étanche.
Plusieurs méthodes de rénovation des canalisations, dites non destructives, coexistent actuellement sur le marché. Toutes poursuivent le même objectif : réhabiliter les réseaux dégradés sans démolition ni travaux de gros œuvre.

Selon la configuration des réseaux et la problématique du client, nous employons 1 techniques le chemisage par gainage.

Pourquoi faire appel à une entreprise de chemisage de canalisations ?

Jusqu'alors, la réparation des canalisations non visitables était un cauchemar pour les exploitants et les propriétaires d'immeubles. Il fallait soit ouvrir des tranchées, soit casser puis refaire des cloisons, des coffrages, des cuisines intégrées... De tels travaux entraînaient aussi de nombreuses complications techniques ou réglementaires, liées notamment à la manipulation des matériaux amiantés. Souvent, ils étaient donc repoussés au maximum, générant de multiples désagréments pour les usagers : fuites, inondations, infiltrations, refoulements, sinistres assurances, etc.

À l'inverse, une réhabilitation par chemisage s'effectue depuis les parties communes, et est nettement moins intrusive pour les usagers. L'opération est donc bien plus économique et rapide qu'un remplacement conventionnel réalisé par une entreprise de plomberie.
Pour information, un chantier de rénovation d'un collecteur ou d'une colonne de chute dure habituellement moins d'une journée.

Comment se déroule une opération de chemisage ?

Les étapes préparatoires  pour un chemisage.

1- Diagnostique préliminaire

  • les effluents sont détournés

  • une inspection vidéo est effectuée pour vérifier son état et affiner l’analyse initiale (nombre de mètres à réparer, diamètre et type de canalisation, nombre de branchements…)

GEST-CONECT | chemisage canalisation

2- Travaux préparatoires sur la canalisation

3- Le chemisage des canalisations

  • la gaine à insérer est imprégnée de résine époxy

  • elle est mise en place par traction ou inversion

  • la polymérisation de la résine est réalisée grâce à l’apport d’une énergie calorifique : résistance électrique, eau chaude, vapeur, UV…

4- Ouverture des piquages et branchements

  • un robot fraiseur est introduit dans la gaine durcie

  • les branchements sont ré-ouverts

  • une inspection vidéo finale est effectuée pour vérification avant la remise en eau.

Avantages du chemisage de canalisations

Cette technique de réhabilitation offre de nombreux avantages :

  • fonctionne sur tous types de tuyaux : avec un intérêt différent suivant le type de tube à chemiser : un tube plastique ou résine endommagé n’est pas renforcé par le chemisage. Seul le chemisage sur les casses accidentelles a un intérêt sur ce type de tubes. Sur les tubes métalliques, le chemisage n’étant pas structurant, l’ovalisation et la casse sont à craindre.

  • faible réduction de section de la conduite

  • rapidité d’exécution

  • coût moindre soit jusqu’à 50% plus économique qu’une réparation avec tranchée

  • impact environnemental moindre ;

  • absence d’espace annulaire ;

  • portée de plusieurs centaines de mètres en une seule opération

  • pas d’excavation, de bruit ou d’interruption prolongée de circulation.

Chemisage continu

Rarement de nature structurante, le chemisage continu peut être employé de façon non structurante pour résoudre les problèmes de fuites.

La chemise est d’abord introduite par l’intermédiaire d’un lanceur. La résine est ensuite polymérisée grâce à une circulation d’eau chaude dans la gaine.

On distingue deux types de chemisage continu :

  • le chemisage continu en fibres de verre imprégnées de résine polyester par polymérisation à sec. On obtient ainsi une enveloppe résistante.

  • le chemisage continu en feutre imprégné de résine polyester ou époxy qui permet de chemiser des angles sans formation de plis.
    Le chemisage polyester ne peut remplacer de manière structurante, que les tubes polyester ou de qualité inférieure.

Critères :

  • sections circulaires de DN 100 mm à 600 mm 

bottom of page